Dernières infos


Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_latestnews/helper.php on line 109

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_latestnews/helper.php on line 109

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_latestnews/helper.php on line 109

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_latestnews/helper.php on line 109

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_latestnews/helper.php on line 109

Articles populaires


Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_mostread/helper.php on line 79

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_mostread/helper.php on line 79

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_mostread/helper.php on line 79

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_mostread/helper.php on line 79

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/arcencieldz.org/httpdocs/modules/mod_mostread/helper.php on line 79

Ksour du Haut Atlas Saharien

Historique de Ksour et leur localisation

Parcourus par les tribus nomades d'un peuplement très anciens ,du Sud-ouest,on dénombre les ksour de Figuig et ceux de du Haut Atlas saharien de l'Algérie. Les monts des ksour s'étendent de la frontière Algéro-Marocaine (la région d'Aïn-Sefra) jusqu'au Djebel Amour à l'est.L'origine des ksour remonte à l'histoire des BERBÈRES qui menaient la vie de pasteurs dans les haut plaines,dans quelques sites du centre de l'Atlas. Privilégiés par leur ressources en eau et la fertilité de terres. D'autres menaient la vie d'agriculteur sédentaires. Ces ksour datent environ du 1er au 2ème siècle avant J.C,une extension progressive jusqu'à l'Atlas Saharien ,et dans le nord du Maghreb vers la fin du 2 ème siècle selon Ibn Khaldoun,en fait mention dans son histoire des Berbères à propos de la poursuite du Sultan Abdalwadide de Tlemcen par le Sultan Abdelaziz en 1370.

Le Fonctionnement de Ksar

Restitué à l'échelle du territoire,le ksar fonctionnait dans une structure basée sur le travail du jardin en palmeraie et sur les grande voies d'échange commerciale ente l'Afrique subsaharienne et la Méditerranée. En plus des activités interne, le territoire Ksourien avait pour fonction l'acheminement des échanges intercontinentaux. Vers une époque plus récente,la notion d'hiérarchie dans le territoire est dans la centralité inter-ksour :La Zaouïa. Les ksour gardent un rôle très actif du fait qu'ils représentent une solution économique pour l'habitat.

Description des ksour

Le ksar du Haut Atlas saharien affecte généralement la forme d'un rectangle ,les habitations en double niveau(Rez de Chaussée et 1 er niveau) composent ses maison;au principe socioculturelle des habitants du Ksar ,le 1 er niveau et réservé  à l'élevage de moutons et le second niveau (EL MASRIA) est réservé aux invités,parfois d'autres chambres s'y ajoutent (cuisine , Dokane..) ;Ces habitation ont des façades sur les ruelles qui forment des promenoirs ,ces ruelles mi-couvertes ,servent tout à la fois de protéger le promeneur contre le soleil,et le moyen de défense contre la désertification. Percées de petites et rares fenêtres,les façades extérieures prennent jour sur les jardins qui forment les périphériques de ksar et dans lesquels poussent des palmier arrosés par l'eau des sources du voisinage.

Le climat de la région est d'une pureté incomparable ,les hautes montagnes,la grandiose et la beauté du paysage donnent au Ksour un cachet très particulier.

Architecture

En réponse aux contraintes imposés par les matériaux de construction disponibles les détails architecturels présentent des caractéristiques purement artisanales. Les matériaux de construction tel que la pierre locale,les troncs e palmier,kornaf,Djrid,alfa,..donnen un aspect particulier à l'habitation elle-même. la maçonnerie d'autrefois causait des problèmes au constructeur du fait de sa composition et son principe(faible portée de poutre en tronc de palmier. La disposition des pierres,pour un effet décoratif,le plafond est constitué généralement de palmes(Djerid) de base de palme(Kornaf),cette garniture végétale  permettra au constructeur d'atteindre un  décor géométrique réservé(Losanges et Triangles).L'arcade,une technique réservée au premier lieu aux espaces publics. La porte et les fenêtres  du ksar se composaient de madrier verticaux de palmier,et des fois des linteaux en bois. A l'intérieur on distingue des cheminées de forme angulaire. Des niches sont souvent creusés sur les mur intérieurs des maisons. La coupole est réservé en générale à des édifices religieux: Mosquée,Kouba, Zaouïa .

De manière générale, l'architecture du ksar est une pratique spécifique car elle met en rapport l'apprentissage d'une culture et le savoir faire.

Aperçu Socio-économique

La population des ksour est onc une population composite dont le fond Berbère original. Cette dernière,après succession de tribus,elle a subi des greffes arabes. Il s'agit d'une société au tradition sédentaires très anciens. D'appartenance éthno-culturelle ,la population de cette région est désigné par KSOURIEN dot la majorité des habitants parle arabe .La plupart des habitants de cette région sont es agriculteurs .Ils produisent dans les jardin bordant chaque ksar(légumes et fruits).Il élevaient aussi es chèvres et des moutons,la région avait en outre ses propre artisans susceptibles de répondre avec les matériaux locaux. Une relation de commerce entre les sédentaires et les nomades,la magasinage et le gardiennage des provisions des nomades fiait parti des activités principales des habitants de la région .Pour irriguer leurs jardins ,ils avaient capté habilement les eaux des sources et l'orientaient vers les jardins.

Les habitants des ksour avaient leur propre civilisation,leur relations de bon voisinage ave les tribu nomades des environs,leur a permis un accroissement de la population d'où l'échange enrichissait le mode de vie .La culture des Ksourien reste une base et se transforme de génération a génération sans toucher aux origines.